Archives pour la catégorie social media

Paper.li me fatigue

Ce qui suit est strictmeent mon point de vue personnel.

Paper.li est un service qui agrège les tweets (Alexa rank de environ 1000 s’il vous plait) de votre timeline pour en faire une « UNE » style papier journal.

Je vois dans ma TL des mentions chaque fois qu’un de mes tweet est agrégé. Je me suis penché dessus pour voir quel trafic cela peut m’apporter.

Pour le mois d’août, seulement 3 visites venant de Paper.li. Pour mon blog, ma principale source de trafic non Google est Twitter (je tiens compte du fait que c’est un de mes post qui est agrégé)

Je n’ai jamais compris la valeur de paper.li au delà du hype. C’est peut être un moyen de curation, mais une curation doit être fortement  thématisé et je vois rarement une « UNE » thématisée. Au contraire, je trouve Scop.it beaucoup plus pratique, mais je me perds.

Pour en revenir à paper.li, chaque fois que je vois une « UNE » dans ma timeline, je me fatigue, je me demande de l’utilité de ce service, j’ai la désagréable sensation que ma TL est polluée pas vous?

 

Semrush espionne les Pub Facebook (revue)

Semrush, je l’utilise depuis environ 3 ans maintenant, et je dois dire que le fait de raccourcir le temps de création de ses campagnes Adwords était un vrai progrès. Même si le tool ne vous donne pas en finesse les mot clé des concurrents, vous avez une très bonne base de départ pour améliorer votre campagne Adwords.

Au fil du temps, l’outil permet aussi de vous aider dans vos efforts SEO, et une fonctionnalité vous permet de connaitre les liens vers n’importe quel site. Ce dernier n’est pas aussi sophistiqué que Majestic Seo ou Ahrefs, mais il permet d’avoir l’essentiel, follow ou non, ancre de texte et url source bien sûr.

Mais une innovation majeure se profile et elle est sociale.

Oui Semrush vous permet d’espionner les publicités sur Facebook !

Les pub Facebook qu’est ce c’est?

Une publicité Facebook est une annonce graphique et textuelle, dont le ciblage se fait en fonction non pas d’un mot clé mais de critère d’âge, sexe , lieu, centre d’intérêt, éducation (vous comprenez maintenant pourquoi Facebook n’en a rien à faire de la vie privée? c’est son fond de commerce).

Publicité Facebook

Exemple de Publicité Facebook

Une annonce Facebook se décompose en un titre de 25 caractères maxi, d’une image 80 x 110 pixels, d’une texte de 135 caractères maxi, d’un lien vers n’importe quel site, d’une page fan ou d’une application Facebook.

Contrairement aux annonces Adwords classiques (car maintenant Adwords permet des graphiques aussi), Le point de focalisation de l’annonce est l’image ! Ensuite le titre et puis le texte.

Avantage des pubs Facebook ? Moins chères que Adwords au clic, et puis cibler les fans d’une fan page, ça promet d’être efficace.

Annoncer sur Facebook, c’est occuper une autre canal de diffusion, différent de Google. Je suis sûr que si l’on s’y intéresse suffisamment, on peut avoir de bons résultats.

Pourquoi ne pas regarder ce que font les autres sur Facebook?

En tant que webmarketer, vous devez rédiger de bonnes annonces et réussir votre campagne de publicité Facebook. C’est qu’intervient Semrush avec sa fonctionnalité Facebook. A l’image des publicités Adwords retro-ingéniérées, Semrush vous propose les annonces Facebook de presque n’importe qui !

Note : je ne suis pas un pro de FB loin de là, et je n’ai fait qu’une campagne de pub sur Facebook à ce jour. Avec pas de résultat mais ce fut bien intéressant de jouer avec les pubs Facebook. La maturité aidant je pense pouvoir tirer profit un jour de cette dépense :)

Suivant votre niche il peut être intéressant d’annoncer ou pas sur Facebook.

Espionner ce que font les autres c’est aussi une façon d’apprendre avant de voler de ses propres ailes. Aussi regardons ce que nous propose Semrush.

Recherche de pub par domaine ou par mot clé

Recherche par domaine :

Entrez simplement un domaine après avoir cliqué sur Facebook et vous aurez les annonces pointant vers ce domaine, assez intuitif on est en terrain connu, c’est comme Adwords. Par exemple en entrant l’adresse web de Sistrix,

Pub facebook

Exemple de publicité Facebook trouvée ( débarquement = url cible )

Je dirais au vu de ce dashboard, que c’est surtout un outil d’étude de marché. On voit que Sistrix par exemple, opère surtout aux USA.

Recherche par mot clé

J’ai mis du temps à comprendre mais la recherche par mot clé vous retourne les publicités contenant le mot clé ! Une façon de rapidement trouver des publicités qui vous intéressent. Vous serez surpris de l’activité des pays du tiers monde en tant qu’annonceur !

Statistiques d’affichage autre indicateur clé

Je suis impressionné du nombre d’affichage de certaines pub, des millions voire des milliards. La répartition par pays est une donnée intéressante savoir là où est le marché potentiel.

Conclusion

Voilà tout ce dont j’ai pu tirer en deux heures de test, je suis sûr qu’on peut en tirer plus en allant plus profondément dans l’outil, et il va sans doute évoluer.

Une question demeure, je ne sais pas comment ils ont fait pour avoir tous ces ciffres, si quelq’un peut me renseigner je lui en serai reconnaissant.

Twitter et l’avenir du blogging

2010 semble être l’année de Twitter tant le service commence à gagner en notoriété (pas forcément en popularité). Ce service apparenté à du microblogging (qui n’en est pas un à priori par ses multiples facettes) a actuellement la cote. Nombre de blogueurs s’y sont mis (non seulement les webmarketers mais aussi les blogueurs en général).

La prise en main de l’outil est vraiment très simple, et il est facile de pouvoir suivre les conversations de tout le monde pourvu qu’elles soient publiques. La particularité de Twitter de limiter à 140 caractères est un exercice imposé pour décrire ce que l’on veut en temps normal dire en un texte de  200 à 500 mots. Twitter ne remplace pas le blogging, car je ne pense pas qu’il soit possible de dire quelque chose d’intelligible en 140 carctères, mais par contre c’est un bon outil de pormotion de ses propres articles. Et parfois l’effet viral est impressionnant par son ampleur et son efficacité.

Si bien que tout le monde ou presque s’y est engouffré, délaissant parfois leur blog. Le blog, voilà la principale victime de Twitter, car je remarque que les conversations sur les blogs ont baissé d’intensité depuis un an, au point que des blogs à forte popularité n’ont plus que des retweets en guise de conversation. Si vous lisez bien, on a un billet parsemé de courts messages de Twitter sans grand intérêt ni pour nous ni pour les moteurs de recherche. Bref une partie de l’activité s’est déportée (pour l’instant) vers Twitter.

Un lien de Twitter vers votre site vaut zéro en terme de référencement naturel. Un tweet sur votre article ne vaut rien cinq minute après. Si vous ne laissez pas un commentaire donnerez vous une impression qui dure? Twitter selon Evan Williams est un outil de travail, pas une plateforme de publication. Alors peut être qu’avant de tweeter, ne vaut il pas mieux poster un commentaire? (et ensuite tweeter votre commentaire?). La bonne chose c’est qu’avec le nombre de tweets que certains billets reçoivent, un commentaire aussi banal soit-il (pourvu qu’il soit publié) paraitra remarquable.

AUJ5FX7GKK5Q

2010 sera sans doute l’année de Twitter

Cette semaine je n’ai pas pu beaucoup bloggé ni beaucoup twitté, mais en revenant chez moi après une dure journée de labeur, ce que je ressens c’est qu’il se passe peut être des chose très intéressante sur Twitter.

Pour commencer Twitter a mis en place la géolocalisation des Tweets, fonctionnalité déjà présente dans les applications tierces, ce qui me fait penser que Twitter a connu le succès en partie parce que son API est facile à utiliser, Twitter a crowdsourcé des fonctionnalités qu’il implémentera sans doute si elles s’avèrent utiles pour la croissance de Twitter. Je ne sais pas si ce dernier crédite les précurseur, mais je pense qu’il devrait le faire. Bref toutes les innovations tierce risquent de revenir à Twitter.

Ensuite depuis plusieurs semaines, on sait que Twitter a la ferme intention de monétiser aussi bien sur le web (Twitter.com) que sur les applications tierce même si certains laissent planner un doute sue ce virage publicitaire. Verra-t-on dans Adwords une option pour annoncer dans Twitter? J’espère que ça va être mieux que les premières tentatives de Be-a-magpie, Adjix et autres tweets sponsorisés, qui sont vraiment nuls en terme d’efficacité passé les 5 premières minutes.

Je me souviens qu’il y a un an, Evan Williams avait dit que des annonceur étaient prêt à mettre de la pub sur Twitter et que cela couvrirait largement leurs dépenses en serveur et bande passante (et les salaires des programmeurs?)

En outre Twitter essai de ramener les utilisateurs sur sa plateforme web, ce tweet d’un ingénieur de Twitter a pas mal inquiété les développeurs d’application tierce:

If you had some of the nifty site features that we Twitter employees have, you might not want to use a desktop client. (You will soon.)

Moi je suis un utilisateur de l’intefarce web, j’ai utilisé Tweetdeck et Seesmic desktop, mais comme c’est basé sur AIR d’Adobe, l’ergonomie n’est pas géniale franchement et Steve Jobs a raison de donner des piques à Adobe. (En switchant entre AIR et le web, vous vous rendez compte que le web est **vraiment** un aboutissement ultime en terme d’ergonomie).

Cependant c’est de façon distribuée que Twitter prend toute sa puissance, sur mobile surtout. Et je pense que cette tendance va aller en croissant à cause de la géolocalisation (qui de Foursquare et Brightkite?).

En tant que webmarketer, qu’espérer vous de Twitter avec sa plateforme de publicité? croyez vous qu’elle pourra venir titiller . Moi j’attends des développement en analytics, qui va permettre de mieux mesurer l’efficacité et notre influence dans ce web social.

Retour sur le Seo-Campus 2010

seoHello Folks !

J’espère que vous vous êtes bien reposé ce week end. Tout d’abord merci aux personnes physiquement et aussi virtuellement présentes pour leurs encouragements en temps réel.

A part une connexion internet peu digne, j’ai trouvé les seo clinics intenses et riche d’enseignements de par la variété des sites qui s’intéressent au référencement.

Cette année le restaurant était comble, l’année dernière on n’occupait que la moitié de la salle.

Cette année l’organisation a fait fort en invitant des anglo-saxons et des représentants de Google. Ca gagne en stature !

Cette année, je sens une rupture, en effet le search en France va devenir beaucoup plus important, les actions de l’association Seo Camp reflètent cette avancée, apéro réf en province, événement similaire au seo-campus ailleurs qu’en région parisienne. Augmentation du nombre d’offre d’emplois dans le search, basculement d’une partie du budget liens sponsorisés vers le réf nat.

J’ai aimé pouvoir connecter en live avec François Houste, Antoine Leroux, Isabelle Canivet, Tiger et le reste bien que très brièvement (l’année prochaine je ferai moins de clinics !).

Dommage que certaines têtes n’étaient pas là cette année mais j’aimerai les voir l’année prochaine.

J’ai aimé l’engagement de la foule qui a assisté à ma présentation, j’aurai pu faire beaucoup mieux mais c’était ma première tentative. Je voulais juste les remercier.

focusTwitter

Et cela me donne une idée d’événement geek ultime, pourquoi ne pas remettre ça lors d’un barcamp avec un mur de tweets projetés?

Félicitation au team organisateur car je sais combien c’est difficile.

A l’année prochaine !

Présentation Interactive de Twitter au Seocampus 2010

Update: Hicham Sabre devait présenter avec moi ce powerpoint mais il n’a pu le faire pour empêchement. Teechka Consulting est sa société. C’est lui qui m’a donnée l’idée du plugin Twitter pour Powerpoint.

Je parlerai de Twitter le samedi à 14h45, et ma présentation sera interactive, si vous êtes sur Twitter vous pouvez interagir en temps réel !

Je twitterai au fur et à mesure, et je vous demanderai d’utiliser le hashtag #focusTwitter sivous twittez en rapport avec ma présentation.

Je compte sur vous pour montrer à des gens qui n’auront sans doute jamais utilisé Twitter à quel point c’est un outil formidable pour communiquer.

J’ai prévu un vote par Twitter, il vous faudra simplement twitter : @votebytweet 1 oui ou @votebytweet 2 non quand la présentation commencera.

En attendant je fais comme @fhouste et je vous donne en avant première la présentation.

Facebook ou Twitter, où dépenser votre énergie de marketeur

bonjour ,

un post de réflexion sur un sujet débattu au TravailleurduWeb Camp. Vous qui passez votre temps sur Facebook ou sur Twitter ou les deux (sinon vous vivez dans une caverne), quelles différence voyez vous entre Facebook et Twitter?

D’abord les similitudes, Twitter comme Facebook sont des plateformes web 2.0 pour communiquer avec ses « amis ». Ils stockent tout ce que vous tapez avec votre clavier. Haut potentiel viral.

Je n’en ai pas trouvé d’autre.

Lire la suite